Sécurité urbaine et tranquillité publique

Le par

Romain Borrelli, Militant Socialiste Il importe de distinguer deux niveaux de situations qui nous préoccupent, nous, Villejuifois. En premier lieu ce que nous pourrions nommer les «petites incivilités quotidiennes» : le non-respect de la propreté de nos rues, les dépôts sauvages d’ordures, l’ignorance délibérée des dates de collectes d’encombrants, le stationnement sauvage, les voitures ventouses, les tags. Le sentiment d’impunité sur ces «petites incivilités» favorise le passage potentiel vers un deuxième niveau de petite délinquance : arrivent des constats plus graves, que nous appellerons «second niveau d’incivilités et petits délits». Il s’agit ici de phénomènes préoccupants dans certains lieux de notre commune, notamment des agressions verbales et physiques, une appropriation des lieux publics ou

Les derniers contenus multimédias