Le Maire UMP de Villejuif peu familier de la liberté d’expression.

Le par

Communiqué de Presse de Bertrand DUBOSCLARD (Secrétaire de la Section de Villejuif du Parti Socialiste) Alors qu’il réunit en urgence une réunion de concertation sur les rythmes scolaires, le nouveau Maire UMP de Villejuif entrave la liberté d’expression des Partis Politiques. Ce mardi à 20h30, se tenait une réunion  d’urgence de "concertation sur les rythmes scolaires". Cette réunion avait été annoncée publiquement sur 94citoyens.fr et un courrier avait été envoyé aux présidents des associations des parents d’élève pour discuter de la mise en application de la réforme. En tant que responsable local

A Villejuif, la réforme des rythmes scolaires pourrait être une amélioration de l’apprentissage à l’école.

Le par

Les Socialistes de Villejuif proposaient pourtant un projet cohérent et financé. La précédente municipalité (contrairement à la désinformation commise par M. Lebohellec) a tenu près de 2 ans de concertation pour aboutir à un projet d’aménagement des rythmes scolaires qui répondaient à des orientations politiques sociales et éducatives. Ce projet a été présenté lors des conseils d’écoles et des réunions publiques, il a été envoyé par courrier à toutes les familles et publié dans les périodiques municipaux « Correspondances » (journal destinés aux parents d’élève) et « Villejuif Notre Ville » . Ce projet était connu de tous ceux qui portaient de l’intérêt pour

Réforme des rythmes scolaires : le maire de Villejuif ne veut pas appliquer la loi.

Le par

Réforme des rythmes scolaires : M. Lebohellec, Maire UMP de Villejuif a fait le pari que la loi ne serait pas appliquée, au détriment des enfants et des familles de Villejuif ! Il y a pourtant en septembre une rentrée scolaire à préparer. Cette rentrée verra la mise en oeuvre des nouveaux rythmes scolaires pour les enfants. Nouveaux rythmes qui prévoient une matinée de plus d’enseignement car les enfants apprennent mieux le matin que l’après-midi. A ce jour, M. Lebohellec et son adjointe à l’éducation, Mme Ouchard n’ont pas pris soin d’ouvrir ce dossier, espérant un report qu’ils n’ont pas obtenu. Faire le pari qu’une loi ne sera pa

Ecole : apprendre à travailler MIEUX !

Le par

Sonia Jedrzejewski, Adjointe au Maire en charge de Culture, Education et Restauration scolaire Après 10 ans d'une politique libérale qui a conduit à une baisse du niveau scolaire de tous les enfants, la loi sur la Refondation de l'Ecole a été votée par l'ensemble des partis de la Gauche : PS, EELV, MRC, PRG et Front de Gauche se sont accordés sur cette loi de lutte contre les inégalités et pour la réussite de tous. Cette loi prévoit la création de 60 000 postes en 5 ans, réintroduit la formation des enseignants et donne la priorité aux classes du

Les derniers contenus multimédias