Parti Socialiste de Villejuif
Parti Socialiste de Villejuif

Lancement des ETATS GENERAUX du PS à Villejuif.

Le par

Du 29 août 2014 au 06 décembre 2014, Etats Généraux du Parti Socialiste : mode d'emploi. Les Etats Généraux des Socialistes, c'est 3 mois de débats pour reformuler collectivement la carte d'identité du Parti Socialiste. C'est une consultation ouverte et participative inédite, 3.500 sections mobilisées pour vous donner la parole et un portail internet public et accessible à tous. Le but des Etats Généraux (EG) est de dégager en particulier une nouvelle charte de l'identité socialiste et de manière générale, de repenser la Gauche française et de nourrir une Gauche solide et solidaire. Les EG sont composés de 3 phases : la

La Rochelle 2014 : le « principe de précaution ».

Le par

Le principe de précaution et ses remises en cause. OGM, vaccins, antennes-relais ou wifi… le principe de précaution, inscrit aujourd'hui dans la Constitution, s'applique dans tous les domaines où les avancées scientifiques ouvrent de nouvelles perspectives. Intégrée dans les textes de droit nationaux et internationaux, la notion fait cependant à nouveau l’objet de nombreuses controverses. Certains l'accusent notamment d'entraver les avancées scientifiques et défendent, au nom du "progrès", un "principe d'innovation". Tandis que d'autres y voient toujours un principe essentiel face aux risques, notamment environnementaux et sanitaires, qui se dressent devant nous. Derrière ces vifs débats c'est

La Rochelle 2014 : la Justice, plus une idée de droite ou de gauche ?

Le par

Justice, la gauche et la droite ont-elles des conceptions différentes ? La justice est au cœur du pacte social et citoyen, elle doit dire le droit et garantir les libertés individuelles et collectives. Dès lors, peut-elle être un objet de clivage idéologique? Existe-t-il des « marqueurs »? Déjà en 1982, Robert Badinter utilisait les termes de "droite judiciaire", estimant qu'il existait une certaine conception de la justice et de son action qui relevait de cette droite judiciaire. Les pratiques de ces dernières années peuvent illustrer les différences de doctrine entre la gauche et la droite. Le quinquennat de Nicolas Sarkozy aura été celui

La Rochelle 2014 : la République et les religions.

Le par

Dimanche 31 Août 2014 à 11:52 Regards croisés - République et religions La République une et indivisible doit permettre la coexistence de tous, croyants ou pas et donc réaffirmer ses propres valeurs laïques d’égalité, de liberté et de fraternité. Cela ne semble plus toujours évident. Les républicains croient-ils encore à la force intégrative de la République face aux offensives de mouvements politiques qui instrumentalisent les religions pour remettre en cause nos valeurs fondamentales ? Comment permettre et garantir l’existence et l’expression des cultes, tout en préservant et en faisant vivre  concrètement la laïcité qui permet de vivre

Les derniers contenus multimédias