Budget de l’Union européenne : pour un contrôle démocratique

Le par

Budget de l’Union européenne : pour un contrôle démocratique Depuis quelques jours, les décideurs européens planchent sur le cadre budgétaire pluriannuel. En d’autres termes, le budget de l’Union européenne. Un exercice qui court sur sept ans. C’est un enjeu essentiel puisqu’il sert à financer les politiques européennes comme la politique agricole commune, les programmes jeunesse, les fonds de cohésions, versés aux collectivités locales pour financer des projets d’infrastructures, de politiques sociales ou de développement. Mais cet exercice ne constitue pas qu’un enjeu financier, c’est aussi un enjeu démocratique, un défi pour l’avenir car la facture du Brexit peut inciter certains Etats à voir réduire ce budget.   Le budget de l’Union

Préservons le budget consacré à l’éducation !

Le par

Préservons le budget consacré à l’éducation ! La France est le seul pays européen où le temps scolaire pourrait être à nouveau réparti sur 4 jours. Les autres pays organisent la semaine en 5 ou 6 jours, pour un nombre d’heures de cours identique. Les chercheurs estiment que la répartition des apprentissages sur 5 matinées permet d’accroitre la réussite des enfants. Lors du précédent quinquennat, il a été proposé aux villes d’adopter un rythme sur 5 jours en laissant le choix du mercredi ou du samedi, le temps scolaire devant être complété par des temps éducatifs. A Villejuif ces temps organisés le midi complétaient les centres de loisirs. La municipalité actuelle, sans

Le projet de loi de finances 2018 revient en nouvelle lecture au Sénat

Le par

Le projet de loi de finances 2018 revient en nouvelle lecture au Sénat Je viens donc d'intervenir, à la tribune, au nom du groupe socialiste afin de dénoncer une nouvelle fois le caractère libéral du PLF2018: double discours permanent du gouvernement, méthode brutale des réformes souhaitées et augmentation des inégalités sont les caractéristiques de ce budget. "Le groupe socialiste auquel j’appartiens et au nom duquel je m’exprime combat la société du risque que vous prônez. Le risque, ce n’est qu’un jeu pour ceux qui ont un patrimoine bien garni, un carnet d’adresse bien rempli, des diplômes bien fournis. Mais le risque, c’est un voyage sans retour vers la pauvreté pour

Bonnet d’âne !

Le par

Bonnet d’âne ! Le Maire de Villejuif anticipant déjà les élections municipales communique sur ce qu’il pense pouvoir créditer à son action. Selon une enquête du Figaro (sic !) d’août dernier, Villejuif serait reconnue pour son dynamisme économique … Tous les supports de la ville, au frais du contribuable, ont relayé cette micro enquête … omettant de dire qu’il s’agit des conséquences de choix et d’aménagements très antérieurs, tels  la densification urbaine, Campus grand parc, le Grand Paris Express, … M. Le Bohellec n’y est pour rien et souhaite en retirer les bénéfices. Surprenant, notre édile

Les derniers contenus multimédias