Retour en image sur le conseil municipal du 23 10 2017

Le par

Trois interventions, parmi d’autres, de Gilles Lafon, président du groupe socialiste, au conseil municipal du 23 octobre dernier. 1. Le PS votera pour la prolongation du contrat d’un entraineur de rugby en contrat aidé, mais dénonce le retrait de l’État du financement des contrats aidés décidé par le gouvernement Macron, qui fait peser une charge supplémentaire sur les contribuables locaux ; Voir la vidéo 2. Le PS critique la baisse des subventions pour l’organisation de stages sportifs décidée par la municipalité. Ces stages ont non seulement pour vocation d’encourager la pratique sportive, mais aussi d’ouvrir les jeunes au monde et de faciliter ainsi leur socialisation : réduire les subventions municipales

Remise en cause de la décentralisation

Le par

A l’occasion de l’examen du projet de loi de finances 2018, le gouvernement remet en cause l’autonomie des collectivités territoriales. La première de ces mesures consiste à demander aux 319 plus grandes collectivités la limitation de leurs dépenses, ce qui contraindra inévitablement Villejuif à diminuer les services publics dont bénéficient les Villejuifois. La deuxième mesure contraint les collectivités territoriales à limiter leur endettement en oubliant que ces dernières ne peuvent emprunter que pour leurs investissements. Cela signifie-t-il la fin des équipements publics ? Ces mesures nous inquiètent et nous ferons tout pour que l’intérêt des Villejuifois soit préservé lors du vote du projet de loi de finance 2018 au Parlement. En effet, cette remise en

Oui à l’Europe mais une Europe au service des citoyens, protectrice et juste

Le par

Notre avenir passe par l’échelle européenne. Nier cette réalité, comme le font Marine Le Pen ou Jean-Luc Mélenchon est un leurre grave. Parce que nous vivons à l’heure où tout est mondialisé avec des règles économiques ultra concurrentielles, considérer que le village gaulois « lui tout seul » pourrait se défendre et inventer un avenir meilleur à sa population est un mensonge. Depuis les élections européennes de 2014, un fil-conducteur a guidé les eurodéputé-e-s socialistes et radicaux : réorienter en profondeur l’Europe afin qu’elle cesse d'apparaître comme un problème et qu’elle incarne, au contraire, la solution aux yeux des citoyens français et européens. Notre objectif est de construire une Europe démocratique et solidaire.

COMMUNIQUE DE PRESSE – S.Taillé-Polian – 23 10 2017

Le par

La Sénatrice Sophie Taillé-Polian interpelle la Ministre du Travail sur la pérennisation des bourses du travail en France. Elle appelle dans le même temps, le Maire de Villejuif à nouer le dialogue avec les organisations syndicales et à garantir à celles-ci les moyens d’exercer leurs missions auprès des salariés.   Paris, le 23 octobre 2017   A l’occasion d’une question orale, Sophie Taillé-Polian interpellera le Gouvernement sur les conséquences, pour l’exercice de la liberté syndicale, de la fermeture de plusieurs bourses du travail en France. La Ministre du Travail devrait lui répondre le 5 décembre prochain au Sénat.   La liberté syndicale est régulièrement attaquée dans les entreprises. A cela s’ajoute actuellement la remise en cause

Le par

Oui, débattons ensemble de l’orientation politique de l’Europe   Le Parti socialiste est un parti profondément démocratique. Il a engagé son processus de refondation qui a été validé par un vote de ses militants jeudi 28 septembre. La première étape de cette refondation commence avec les forums que nous lançons partout en France dans les territoires et également sur une plateforme numérique dédiée. Nous avons choisi que cet étape de discussion soit la plus ouverte possible. Toutes celles et ceux qui souhaitent s’y associer, participer y seront les bienvenus. Parmi les sujets qui seront abordés figureront évidemment les enjeux européens, forcément transversaux. A ce titre, je me réjouis que le débat politique

Les derniers contenus multimédias