Intervention en Conseil Municipal – 29/05/2018

Le par

Intervention en Conseil Municipal

Nous vous invitons à lire l’intervention en CM de Dominique Girard, conseiller municipal du groupe socialiste à la mairie de Villejuif, à propos du déclassement d’un terrain pour permettre la cession au diocèse en vue de construction d’un lycée privé catholique.

 

« Chers collègues

Monsieur le Bohellec vous êtes interrogés sur les questions d’ évaluation du prix de vente du terrain , et encore sur les délais de réalisation dont les transferts des personnels et relogement des associations . Ce ne sera pas mon propos.

Pour ma part je vous ferai part de réflexions sociales, laïques et républicaines

Je cite votre rapport qui fait référence à la loi :

« Le déclassement d’un immeuble appartenant au domaine public artificiel et affecté à un usage public peut être prononcé dès que sa désaffectation a été décidée alors même que les nécessités du service public justifient …. Etc.

Vous nous proposez donc de déclasser une site appartenant au domaine public pour permettre édification d’un lycée privé catholique.

Qu’avions-nous pas entendu à propos d’un  projet de lieu de culte soutenu par l’ancienne municipalité ! ( A ce sujet nous aimerions bien savoir où nous en sommes ?)

Ce projet d’établissement avec lequel je suis en désaccord, est toutefois après assez  cohérent avec les orientations politiques de cette municipalité.

Oui il s’agit bien d’un choix politique et je suis en désaccord avec ce choix politique.

Tout d’abord  favoriser l’implantation d’un établissement privé facilitera le contournement des établissements publics, ne favorisera pas la mixité sociale, que dis-je renforcera la fracture sociale.

Ensuite

Je suis allé me promener sur la toile et j’ai visité le site respectable «  enseignement catholique 94 ». Plutôt bien fait et informatif, répondant  à nos questions.

Je cite

Pourquoi choisir l’Enseignement catholique

Parce qu’on y trouve :

Des professeurs qui travaillent ensemble pour la réussite de tous les élèves.

Des équipes à l’écoute des jeunes et des parents.

Des établissements où l’on propose un sens de la vie à la lumière de l’Evangile, respectant la liberté de conscience de chacun.

Plus loin

Quels sont les points forts de l’Enseignement catholique ?

Une Ecole intégrative de sens

L’Enseignement catholique rappelle la dimension religieuse et spirituelle inhérente à la culture (à toutes cultures). Elle vise à créer du lien entre les savoirs.

Ensuite pour la note d’ambiance : Les tutelles des établissements

L’Evêque est responsable de l’Enseignement Catholique de son diocèse.
Les tutelles des Etablissements se portent garantes devant l’Evêque de l’authenticité évangélique du projet éducatif.

La tutelle est garante de la dynamique missionnaire de l’école catholique. Elle nomme le Chef d’Etablissement, lui donne des orientations générales et lui apporte son soutien. Elle conduit une réflexion permanente à partir d’un conseil de tutelle.

Elle veille au climat relationnel de l’établissement, à ses capacités d‘innovation pédagogique, éducative et pastorale, à la participation de tous à la mise en œuvre du projet éducatif.

Ne vous trompez pas , il ne s’agit pas pour moi de critiquer telle ou telle dimension spirituelle. J’ai beaucoup trop de respect pour la liberté de croyance ou non croyance de chacun, la liberté de culte.

Ce que nous contestons c’est le choix d’une municipalité dite républicaine de favoriser l’implantation d’un établissement catholique dans notre commune.

Un nouvel établissement pourquoi pas , si nous sommes confrontés à des problèmes de places. Je vous cite «  Ce projet permettra de répondre à une demande croissante d’enseignement du second cycle ». C’est dans le rapport, pas la délibération. La délibération, elle ,précise «  que ce site doit faire l’objet d’une cession financière au profit du Diocèse de Créteil ». Financière ou foncière d’ailleurs. ? rassurez nous ?

Si nous ne sommes pas confrontés à des questions d’effectifs , pourquoi alors encourager une nouvelle implantation ?

Si nous sommes confrontés à un manque de places alors qu’avez-vous alors entrepris auprès de l’Etat et surtout de la région qui a compétence ?  Vous, conseiller régional , nous rappelez régulièrement votre proximité avec Mme Pécresse , vous aviez même participé aux élections régionales pour peser pour Villejuif, disiez-vous.

Alors sur quoi se fonde votre choix ? Expliquez-nous ?

Pour notre part , élus socialistes part nous voterons  contre. Ce projet ne s’inscrit pas en phase avec mes valeurs et l’idée que je me fais du service public. J’invite une large majorité à faire de même. Car il ne s’agit pas d’une simple cession foncière mais un acte qui marque un positionnement moral, social et philosophique de notre commune.

« Ce mardi soir, le conseil municipal doit voter la vente du terrain des anciennes serres au diocèse pour la construction d’un nouvel établissement de 13 classes. Du jamais-vu depuis des décennies. De mémoire, à l’évêché, on ne sait plus à quand remonte un tel projet. Un demi-siècle peut-être »  Source Le parisien du jour.

Puisque vous refaite l’histoire, par passion et conviction, quelques mots de Jean Jaurès ( discours de Castres en 1904)

Voilà pourquoi, dès 1871, le parti républicain demandait indivisiblement la République et la laïcité de l‘éducation. Voilà pourquoi, depuis trente-cinq ans, tout recul ou forte somnolence de la République a été une diminution ou une langueur de la laïcité, et tout progrès, tout réveil de la République, un progrès et un réveil de la laïcité.

L’éducation  de tous par la liberté républicaine doit être soutenue de l‘éducation de tous par l’Ecole et par l’Ecole de la Nation et de la Raison, par l’Ecole civile et Laïque

Ainsi se dissiperont les préjugés, ainsi s’apaiseront les fanatismes ; ainsi le jour viendra où tous les citoyens, quelle que soit leur conception du monde, catholiques, protestants, ( on rajouterai musulmans en 2018)  , libres penseurs, reconnaîtront le principe supérieur de laïcité. Et la conscience de tous ratifiera les lois nécessaires et bienfaisantes dont l’effet prochain sera, je l’espère, de rassembler dans les écoles Laïques, dans les écoles de la République et de la nation, tous les fils de la République, tous les citoyens de la nation.

Dominique Girard »

 

Sur le même thème, lire aussi :

Intervention en Conseil Municipal Nous vous invitons à lire l'intervention en CM de Dominique Girard, conseiller municipal du groupe socialiste à la mairie de Villejuif, à propos du
Le par
Un recul sans précédent du droit d’asile   La loi pour « une immigration maîtrisée, un droit d'asile effectif et une intégration réussie » a été votée par l’Assemblée nationale
Le par

Les derniers contenus multimédias