Fracture !

Le par

Fracture !

Ou ses synonymes, démolition, cassure, sont les maitres mots qui illustrent l’action de  M Le Bohellec, « notre » maire depuis le début de son mandat, il y a 4 ans, déjà. Par curiosité tapez « actualités Villejuif »sur votre moteur de recherche préféré et vous prendrez conscience de l’ampleur des dégâts d’une  action municipale. Du rarement vu en France ! La communication à la gloire du maire ne suffit pas à masquer l’échec. L’implosion de sa majorité parait bien anecdotique comparée à la méthode de gestion de la ville, brutale, non concertée. Les blessures sont nombreuses, sociales, au sein du personnel. L’accès aux écoles est interdit aux parents d’élèves, les associations ne peuvent plus conduire leurs projets correctement. Les actions de prévention et en direction de la jeunesse ont disparu. Pourtant si un échelon politique a vocation de réparer, accompagner, écouter c’est bien le niveau local, municipal. Les actions se doivent de contribuer à créer du lien social, intergénérationnel, préserver les plus humbles. Les services publics ne sont pas des  variables d’ajustement. Et puis nous allons tous payer très cher les erreurs de gestion ! Le budget (voté à une voix) ne pourra pas être mis en œuvre ! Il va falloir l’expliquer à la population.

Les élus socialistes de Villejuif;

Sur le même thème, lire aussi :

Intervention en Conseil Municipal Nous vous invitons à lire l'intervention en CM de Dominique Girard, conseiller municipal du groupe socialiste à la mairie de Villejuif, à propos du
Le par
Un recul sans précédent du droit d’asile   La loi pour « une immigration maîtrisée, un droit d'asile effectif et une intégration réussie » a été votée par l’Assemblée nationale
Le par

Les derniers contenus multimédias