La démocratie avant tout !

Le par

La démocratie avant tout !

Un programme, une stratégie, un leader. Le Parti socialiste européen n’a pas attendu l’actuel Président français pour construire un programme commun aux élections européennes, il le fait à chaque scrutin depuis 2004 avec son « Manifeste ». Depuis 2014, c’est à l’initiative des socialistes et démocrates, que le « Candidat tête de liste » est désormais destiné à prendre la présidence de la Commission européenne.

Pour 2019, le Parti socialiste européen est encore une fois à l’initiative et fait clairement le choix de la démocratie. Réunis à Lisbonne, avec tous les socialistes européens, nous avons fait le choix de la primaire pour la désignation de notre candidat tête de liste pour la présidence de la Commission et nous nous sommes prononcés pour la constitution de listes transnationales.

Nous avons également adopté un texte commun parce que la refondation passe d’abord par un projet clair et ambitieux pour la vie quotidienne des Européens.

Une refondation du projet européen est indispensable à la fois au niveau de l’Union européenne et au niveau de la zone euro, avec une meilleure et indispensable prise en compte des citoyens. Nous devons renouer avec la vocation d’origine de l’Union, assurer la démocratie et le respect de valeurs, la prospérité, la liberté et la paix par la solidarité. Il faut répondre à la question légitime des citoyens européens : pourquoi sommes-nous ensemble ? L’Union européenne permet aux Européens de mieux faire entendre leur voix dans le monde actuel. Comment définir des normes sociales et environnementales, face à la Chine ou aux États-Unis ? Comment penser sa défense face aux menaces contemporaines, entre les deux grandes puissances militaires que sont la Russie et, encore une fois, les États-Unis ? Comment lutter efficacement contre le terrorisme ou l’évasion fiscale, qui sont, par essence, des problèmes transnationaux ?

Nous devons aussi faire le choix de la clarté des alliances. Voilà pourquoi, nous ne cèderons rien de nos combats contre les forces de droites libérales et conservatrices et que nous renforcerons, à l’avenir, la coopération au sein de l’alliance européenne des gauches et des écologistes. La droite et la gauche, ce n’est pas la même chose, aussi et surtout dans les politiques européennes. Nous allons, dans la continuité et la persévérance qui sont les gages de la réussite en Europe, prolonger nos combats pour changer en profondeur l’Europe, Notre Europe !

 

Christine Revault d’Allonnes-Bonnefoy

Députée européenne 

Sur le même thème, lire aussi :

Intervention en Conseil Municipal Nous vous invitons à lire l'intervention en CM de Dominique Girard, conseiller municipal du groupe socialiste à la mairie de Villejuif, à propos du
Le par
Un recul sans précédent du droit d’asile   La loi pour « une immigration maîtrisée, un droit d'asile effectif et une intégration réussie » a été votée par l’Assemblée nationale
Le par

Les derniers contenus multimédias