Non à la fermeture de la Bourse du Travail

Le par

Non à la fermeture de la Bourse du Travail


Le Maire a décidé de faire expulser les syndicats de la Bourse du Travail de Villejuif. Cette structure permet aux salariés et demandeurs d’emploi d’être accueillis et accompagnés, individuellement ou collectivement par les syndicats (la CGT, la CFTC, FO, la FSU et Solidaires). Les permanences tenues concernent tout particulièrement les salariés des Très Petites Entreprises qui ont beaucoup de mal à faire valoir leurs droits.
La méthode employée (référé en plein cœur de l’été) montre à quel point M. Le Bohellec méprise le dialogue social, comme en témoigne également l’état catastrophique de ses relations avec les représentants des personnels de la Ville. Depuis 3 ans maintenant nous dénonçons cette situation. Il y a plus d’un an déjà, la médecine du travail alertait sur les conditions de travail des agents municipaux.

La  vente du patrimoine de la Ville ne peut constituer une réponse durable à l’équilibre du budget, surtout lorsqu’il s’agit d’un service utile aux habitants. Il s’agit d’une grave erreur de gestion économique et sociale.

Les élus socialistes s’opposent fermement à cette décision, qui n’a pas fait l’objet d’un débat en conseil municipal.

Elus Socialistes : Sophie Taillé-Polian, Gilles Lafon, Dominique Girard

Sur le même thème, lire aussi :

Vers la refondation du Parti Socialiste   Suites aux défaites de notre parti aux dernières élections, celui-ci entreprend un processus de refondation. Faut-il croire, face à ce constat d'échec, à
Le par
Trois interventions, parmi d’autres, de Gilles Lafon, président du groupe socialiste, au conseil municipal du 23 octobre dernier. 1. Le PS votera pour la prolongation du contrat d’un entraineur
Le par

Les derniers contenus multimédias