Pourquoi nous voterons Hélène de Comarmond le 11 juin

Le par

Pourquoi nous voterons Hélène de Comarmond le 11 juin

 

CONSTRUCTIVE ET EXIGEANTE

Nous ne voulons ni d’un.e député.e qui vote tout sans poser de question, ni d’un.e député.e qui soit dans une opposition stérile et systématique. Hélène de Comarmond est la seule candidate à s’engager sur ses valeurs et non sur la future majorité, peu importe sa couleur. Nous avons besoin d’une députée de gauche qui sache dire non, prendre la parole quand il le faut, et proposer des solutions quand un compromis est possible.

 

EXPÉRIENCE, RENOUVELLEMENT ET RASSEMBLEMENT

Des 17 candidats de notre circonscription, Hélène de Comarmond est la seule élue locale dotée d’une expérience significative (vice-présidente au Département et première adjointe à Cachan). Nous sommes persuadés que l’on ne s’improvise pas député et qu’il faut une certaine expérience de la chose publique et politique pour représenter au mieux les habitants de nos villes à l’Assemblée nationale. Nous sommes convaincus qu’Hélène de Comarmond a toutes les qualités pour incarner le renouvellement dont notre classe politique a tant besoin. Elle a su rassembler autour de sa candidature à gauche, au-delà de son parti, les radicaux (PRG), les écologistes (UDE) et les républicains et citoyens (MRC). Son parcours politique le prouve : première adjointe de Jean-Yves Le Bouillonnec, député-maire de Cachan, elle a été élue conseillère départementale et travaille en bonne intelligence au sein d’une majorité plurielle (PCF, PS, EELV, MRC).

 

POURQUOI NOUS VOTERONS HÉLÈNE DE COMARMOND DÈS LE PREMIER TOUR

Nous avons besoin d’une députée de gauche à l’Assemblée afin que l’on se batte pour l’égalité, la solidarité, le progrès social, écologique et démocratique. Nous connaissons trop bien, à Villejuif, les illusions et les dégâts du «ni droite ni gauche». Hélène de Comarmond est la seule candidate de gauche à pouvoir largement rassembler au second tour face à la droite. Dans cette élection incertaine, il nous paraît ainsi indispensable de voter utile, de voter Hélène de Comarmond dès le premier tour.

 

Le comité de soutien d’Hélène de Comarmond

Sur le même thème, lire aussi :

Vers la refondation du Parti Socialiste   Suites aux défaites de notre parti aux dernières élections, celui-ci entreprend un processus de refondation. Faut-il croire, face à ce constat d'échec, à
Le par
Trois interventions, parmi d’autres, de Gilles Lafon, président du groupe socialiste, au conseil municipal du 23 octobre dernier. 1. Le PS votera pour la prolongation du contrat d’un entraineur
Le par

Les derniers contenus multimédias