JUSTICE: AL. LIPIETZ et N. GANDAIS condamnés pour diffamation

Le par

JUSTICE: AL. LIPIETZ et N. GANDAIS condamnés pour diffamation

 

La justice vient de donner raison en première instance aux élus socialistes membres de l’ancienne majorité contre des membres de l’actuelle municipalité.

En 2014, Alain Lipietz et Natalie Gandais nouvellement élus avaient sur leurs blogs, associé l’ancienne municipalité au banditisme et la mafia, justifiant ainsi leurs alliances contre nature avec le Maire UMP. Les élus socialistes considérant que ces accusations d’une gravité extrême dépassaient les bornes admissibles du débat public avaient porté plainte pour diffamation.

Nous avions relaté l’audience qui s’est tenue le 20 novembre 2015 devant la 17ème chambre du tribunal correctionnel de Paris (spécialisée dans les dossiers de diffamation) et qui avait été marquée par la grande qualité des débats conduits par la présidente du Tribunal : http://villejuif.parti-socialiste.fr/2015/12/15/compte-rendu-daudience-du-20-novembre-2015/

Ce 19 janvier le tribunal a rendu son jugement et a condamné les 2 prévenus, à verser les 1 € de dommages et intérêts que nous demandions, les remboursements des frais de justice soit 16 000 € et une publication judiciaire.

Les juges ont d’abord rappelé que “les propos incriminés s’inscrivent dans le cadre d’une polémique de type politique qui permet à leur auteur de bénéficier d’une plus large liberté de ton, sous réserve de préserver la dignité de la personne visée et d’éviter les attaques personnelles” et que leur auteur justifie “de l’existence d’une base factuelle suffisante”.

Mais au cas particulier, le tribunal a jugé que les déclarations unilatérales d’A. Lipietz et N. Gandais « n’étaient nullement étayées » et que « l’examen des différentes attestations produites dont la plupart émanent de membres de la nouvelle équipe municipale, ainsi que l’audition comme témoin […d’une] adjointe au maire, révèlent que leurs auteurs ne font qu’émettre des suppositions ou rapporter des rumeurs colportées ou des anecdotes dont ils n’ont pas été les témoins directs ou [sont] sans lien avec [leurs accusations] ».Nous nous étions sentis profondément et personnellement blessés dans notre honneur et notre dignité par les propos d’Alain Lipietz et Nathalie Gandais. Avec ce jugement, qui nous donne confiance dans la justice de notre pays, nous espérons qu’il sera mis fin aux rumeurs et au climat délétère entretenu par certains élus de l’actuelle majorité.

Sur le même thème, lire aussi :

Depuis plus d'un an, la section du parti Socialiste de Villejuif le répète : seule une union des forces de gauche, progressistes et écologistes, nous permettra de remporter les prochaines
Le par
Intervention en Conseil Municipal Nous vous invitons à lire l'intervention en CM de Dominique Girard, conseiller municipal du groupe socialiste à la mairie de Villejuif, à propos du
Le par

Les derniers contenus multimédias