Vos élus socialises vous souhaitent un bel été !

Le par

L’actuelle équipe municipale termine son premier

quart de mandat, vient l’heure d’un premier bilan.

D’audits en audits qui font pschitt!, une communication

politique sans retenue, la municipalité

s’enlise dans les dossiers qu’elle avait sous-estimés.

Nous retiendrons la non mise en place des

nouvelles activités pédagogiques dans les Ecoles

alors que la commune bénéficie de financements

d’Etat. La gestion désastreuse des ressources humaines

au sein des services municipaux (pointée

dans un audit !) Le projet de révision du PLU qui

se termine sur des modifications à la marge très

loin des promesses de campagne. La baisse dramatique

des moyens accordés aux associations,

la suppression des fêtes de quartier, le désengagement

auprès de la jeunesse et ses conséquences inéluctables en termes de prévention.

 

La suppression d’aides aux personnes âgées. Les

modifications faites au projet de ZAC Aragon qui

privilégiera les hôtels 4*, aux logements accessibles

au plus grand nombre. Le clientélisme de

plus en plus grand pour des sociétés proches du

réseau UMP/LR Des méthodes de consultation

et de prise de décisions contestables. Des commissions

consultatives inexistantes. Le conseil

local de prévention de la délinquance n’a par

exemple pas été réuni depuis le début du mandat.

Malheureusement beaucoup de Villejuifoises et Villejuifois

ne pourront pas partir en vacances cet été.

La municipalité a choisi de réduire ses propositions

d’animation et de prise en charge, alors que selon

nous ce devrait être une priorité ! Sans parler du feu

d’artifice du 14 juillet, purement et simplement annulé !

Malgré ce tableau difficile, les élus socialistes

vous souhaitent le meilleur été possible, du soleil

pleins les yeux et surtout plein les cœurs !

 

Sophie Taillé-Polian, Gilles Lafon, Dominique Girard

Sur le même thème, lire aussi :

Vers la refondation du Parti Socialiste   Suites aux défaites de notre parti aux dernières élections, celui-ci entreprend un processus de refondation. Faut-il croire, face à ce constat d'échec, à
Le par
Trois interventions, parmi d’autres, de Gilles Lafon, président du groupe socialiste, au conseil municipal du 23 octobre dernier. 1. Le PS votera pour la prolongation du contrat d’un entraineur
Le par

Les derniers contenus multimédias