La Rochelle 2014 : le « principe de précaution ».

Le par

Université d’été du PS et du MJS - La Rochelle 2014

Le principe de précaution et ses remises en cause.

OGM, vaccins, antennes-relais ou wifi… le principe de précaution, inscrit aujourd’hui dans la Constitution, s’applique dans tous les domaines où les avancées scientifiques ouvrent de nouvelles perspectives. Intégrée dans les textes de droit nationaux et internationaux, la notion fait cependant à nouveau l’objet de nombreuses controverses. Certains l’accusent notamment d’entraver les avancées scientifiques et défendent, au nom du « progrès », un « principe d’innovation ». Tandis que d’autres y voient toujours un principe essentiel face aux risques, notamment environnementaux et sanitaires, qui se dressent devant nous. Derrière ces vifs débats c’est la notion même de « progrès » qui est soumise à discussion, notion au cœur du projet socialiste.

Animatrice : Isabelle This Saint Jean, Conseillère régionale d’Ile-de-France, Secrétaire nationale à la Recherche et à l’enseignement supérieur

Alain Fuchs, président du CNRS

Catherine Larrere, philosophe

OLYMPUS DIGITAL CAMERAPour en savoir plus :

http://www.telos-eu.com/fr/environnement/principe-de-precaution-le-nombrilisme-francais.html

Sur le même thème, lire aussi :

Carte scolaire - Sophie Taillé-Polian interpelle le gouvernement Avec enseignants et parents du Val-de-Marne, nous étions vendredi 9 février devant le Ministère de l'Education
Le par
Budget de l’Union européenne : pour un contrôle démocratique Depuis quelques jours, les décideurs européens planchent sur le cadre budgétaire pluriannuel. En d’autres termes, le budget de l’Union
Le par

Les derniers contenus multimédias