Liste « Union citoyenne pour Villejuif » : la farce a un goût de salmigondis !

Le par

PAR FREDERIC ANDRE POSTEL et GERARD TERILTZIAN

A Villejuif, pour les municipales de 2014, il y a une liste de gauche : « En avant Villejuif, l’Humain au coeur ». Une liste d’union de la gauche avec le PCF, le PS et EELV. Cette liste est menée par Claudine Cordillot, maire sortante soutenue par :

_ Jean-Yves Le Bouillonnec (Député de la circonscription),

_ Jean-Vincent Placé (Président du groupe EELV au Sénat),

_ Emmanuelle Cosse (secrétaire nationale d’EELV),

_ François Labat (Ancien Président du groupe EELV au Conseil Municipal),

_ Christian Favier (Président du Conseil Général),

_ Laurent Granier et Gilles Delbos (Conseillers généraux de Villejuif),

_ Patricia Tordjman (Maire de Gentilly),

_ Daniel Breuiller (Maire d’Arcueil).

 

A droite, il y a la liste « Union citoyenne pour Villejuif » menée par Franck Le Bohellec (UMP). Cette liste est une liste de droite qui avance masquée (afin de tromper les électeurs) avec des pseudo-écologistes, des pseudo-socialistes, des pseudo-centristes.

Mais avec des vrais gens de droite à l’intérieur.

dd7d0fe113

La situation pour le second tour des élections municipales est donc la suivante : venir voter OU pour une liste d’union de la gauche OU pour une liste de droite étiquetée UMP.

Sur le même thème, lire aussi :

Vers la refondation du Parti Socialiste   Suites aux défaites de notre parti aux dernières élections, celui-ci entreprend un processus de refondation. Faut-il croire, face à ce constat d'échec, à
Le par
Trois interventions, parmi d’autres, de Gilles Lafon, président du groupe socialiste, au conseil municipal du 23 octobre dernier. 1. Le PS votera pour la prolongation du contrat d’un entraineur
Le par

Les derniers contenus multimédias