Parti Socialiste de Villejuif (communiqué de presse)

Le par

A Villejuif, les conditions d’un accord PS/PCF ne sont pas réunies. Ce samedi 18 janvier le secrétaire de section du Parti Socialiste transmettait ses vœux à ses adhérents et partenaires.

A cette occasion Dominique Girard, chef de file des socialistes pour les municipales à Villejuif a indiqué que malgré les orientations fédérales et nationales, les conditions d’un accord à Villejuif avec le PCF n’étaient pas réunies, tant sur les éléments programmatiques que sur le nombre d’élus potentiels.
« Nous disposons d’un projet pour Villejuif, d’une liste constituée. Sans accord rapide, une campagne commune sera difficile, quelques en soient les conséquences , malgré notre appel au rassemblement des forces de gauche depuis de longs mois» déclarait Dominique Girard.
Dominique Girard a rajouté « Nous nous sommes donnés toutes les garanties d’une campagne dynamique, la balle n’est plus dans notre camp, les propositions qui nous seront faites marqueront définitivement la tonalité de la campagne et vraisemblablement le devenir de Villejuif.
Pourtant nous sommes prêts à en découdre ! Les listes d’opposition sont vides de propositions, irréalistes, virtuelles, au mieux reprenant des projets déjà en cours. Nous privilégions l’union de la gauche pour continuer à construire une ville tournée vers l’avenir, solidaire, intégrée au territoire métropolitain ».
Jean-Yves Le Bouillonnec député PS de la circonscription a rappelé que à Villejuif, il était arrivé en tête au 1er tour de la dernière législative et a rajouté qu’un accord devrait être respectueux des équilibres politiques locaux.

Sur le même thème, lire aussi :

Le projet de loi de finances 2018 revient en nouvelle lecture au Sénat Je viens donc d'intervenir, à la tribune, au nom du groupe socialiste afin de dénoncer une
Le par

Les derniers contenus multimédias