Le Petit Edito Politique

Le par

Par BERTRAND DUBOSCLARD,   Secrétaire de Section à Villejuif

La liste des promesses tenues en un an est longue : création de 100 000 emplois d’avenir sur 5 ans,

création de 60 000 emplois dans l’Education Nationale pour faire du primaire une priorité, réforme des rythmes scolaires,

réduction des déficits publics, création de la Banque Publique d’Investissement (BPI), accord patronat-syndicats pour

la sécurisation de l’emploi, retraite à 60 ans pour les carrières longues, encadrement des loyers dans les quartiers les plus chers, …

Pendant ce temps, la Droite s’oppose systématiquement à tout, quite à se diviser et se lézarder – comme lors du débat sur le Mariage Pour Tous.

Comportement parfaitement irresponsable – auquel il faut ajouter une dérive droitière et réactionnaire dans certains discours.

Ce n’est pas faire avancer la France !

Nous regrettons que le Front de Gauche adopte la même stratégie d’opposition systématique. Question : le PCF suivra t-il la stratégie mélenchoniste d’éclatement de la Gauche jusqu’aux Municipales ?

Son Conseil National vient de reporter cette question cruciale à la fin de l’année 2013. Pour la première fois, le PCF remet en question le rassemblement

des forces de la Gauche et prendra sa décision par opportunisme.

En temps de crise, les élections profitent toujours plus à l’Extrême-Droite qu’à la Gauche : c’est notre avenir à tous que le PCF met en danger.

«Le chemin» à suivre, pour se battre contre la crise, la Droite et l’Extrême-Droite, est celui du rassemblement autour de valeurs de Gauche que nous aimons et défendons.

Nous regrettons également qu’à Villejuif, les Europe-Ecologie-les-Verts (EELV), qui font partie du gouvernement et de la majorité régionale, se sont opposés à la politique en faveur du logement de la ministre Cécile Duflot (de EELV pourtant), en votant au Conseil Municipal contre le Plan Local d’Urbanisme.

EELV de Villejuif refuse que notre ville accueille de nouveaux habitants, alors que de nombreux Villejuifois et voisins des communes proches sont mal logés :

1)    les jeunes qui voudraient quitter le domicile familial pour fonder leur propre foyer ;

2)    les familles qui s’agrandissent ;

3)     les nouvelles familles monoparentales.

Tous sont contraints de partir – faute de logements disponibles et accessibles, financièrement.

Si nous sommes convaincus que ces divergences ne sont pas insurmontables, nous estimons que ce sont là

des points qui méritent débat pour créer à Villejuif une nouvelle dynamique pour les Municipales.

Nous, Socialistes, placés largement en tête de la Gauche aux dernières élections nationales, prendrons nos responsabilités

et créerons les conditions de ce rassemblement de la Gauche et des Ecologistes.

Rassemblement qui se construira autour d’un projet partagé, cohérent et ambitieux pour l’avenir de Villejuif.

Sur le même thème, lire aussi :

Intervention en Conseil Municipal Nous vous invitons à lire l'intervention en CM de Dominique Girard, conseiller municipal du groupe socialiste à la mairie de Villejuif, à propos du
Le par
Un recul sans précédent du droit d’asile   La loi pour « une immigration maîtrisée, un droit d'asile effectif et une intégration réussie » a été votée par l’Assemblée nationale
Le par

Les derniers contenus multimédias