Communiqué de presse suite aux actes de vandalisme à caractère homophobe sur la vitrine de notre local.

0 commentaire Le par

Luc Carvounas, 1er Secrétaire de la Fédération PS du Val-De-Marne et Bertrand Dubosclard, Secrétaire de la Section de Villejuif du PS condamnent avec fermeté les actes de vandalisme à caractère homophobe qui ont touché le local de la section de Villejuif et deux autres locaux du PS dans le 92.

Ce matin, nous avons constaté avec stupeur que la vitrine du local du PS de la section de Villejuif avait été vandalisée dans la nuit. Des autocollants portants des propos homophobes et signés par l’extrême droite étaient collés sur la vitrine. Il semble que les mêmes types de dégradations affichant les mêmes signatures aient été constatées dans les Hauts-De-Seine.

Nous condamnons fermement ces actes de violence et ces agissements lâches et absurdes. Quelles que soient les opinions et les idées de chacun, de tels actes ne sont pas acceptables dans une démocratie.
Une fois de plus, les opposants au mariage pour tous montrent leur intolérance et leur mépris pour le débat démocratique.

Par ailleurs, nous ne pouvons que déplorer qu’en défilant avec l’extrême droite et les forces réactionnaires contre le mariage pour tous et en instrumentalisant ce débat, la Droite Républicaine incite à toutes les formes de radicalisation.

En réponse, nous réaffirmons que, pour l’éduquer, lui enseigner les valeurs fondamentales du vivre ensemble et de la tolérance, lui garantir l’épanouissement d’une vie familiale, un enfant n’a pas besoin d’un père et d’une mère mais d’amour et d’attention.

Nous vous donnons rendez-vous dimanche 27 janvier pour manifester et rappeler ces valeurs. Le cortège partira de la place Denfert Rochereau à 14h00.

Un départ groupé sera organisé à partir du local de la section de Villejuif à 13h00.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Le projet de loi de finances 2018 revient en nouvelle lecture au Sénat Je viens donc d'intervenir, à la tribune, au nom du groupe socialiste afin de dénoncer une
Le par

Les derniers contenus multimédias