À la une

Dans l'actualité

Bonnet d’âne !

Le par

Bonnet d’âne ! Le Maire de Villejuif anticipant déjà les élections municipales communique sur ce qu’il pense pouvoir créditer à son action. Selon une enquête du Figaro (sic !) d’août dernier, Villejuif serait reconnue pour son dynamisme économique … Tous les supports de la ville, au frais du contribuable, ont relayé cette micro enquête … omettant de dire qu’il s’agit des conséquences de choix et d’aménagements très antérieurs, tels  la densification urbaine, Campus grand parc, le Grand Paris Express, … M. Le Bohellec n’y est pour rien et souhaite en retirer les bénéfices. Surprenant, notre édile

La démocratie avant tout !

Le par

La démocratie avant tout ! Un programme, une stratégie, un leader. Le Parti socialiste européen n’a pas attendu l’actuel Président français pour construire un programme commun aux élections européennes, il le fait à chaque scrutin depuis 2004 avec son « Manifeste ». Depuis 2014, c’est à l’initiative des socialistes et démocrates, que le « Candidat tête de liste » est désormais destiné à prendre la présidence de la Commission européenne. Pour 2019, le Parti socialiste européen est encore une fois à l’initiative et fait clairement le choix de la démocratie. Réunis à Lisbonne, avec tous les socialistes européens, nous avons fait le choix de la primaire pour la désignation de notre candidat tête de liste

Vers la refondation du Parti Socialiste

Le par

Vers la refondation du Parti Socialiste   Suites aux défaites de notre parti aux dernières élections, celui-ci entreprend un processus de refondation. Faut-il croire, face à ce constat d'échec, à la mort du Parti Socialiste et de ses valeurs comme le scandent certains? Ou faut-il penser qu'il faut se remettre en question et regarder de l'avant pour trouver la voie de nouveaux succès électoraux? Le devoir d'inventaire est nécessaire, savoir ce qui n'a pas fonctionné : pourquoi les votants n'ont pas renouvelé leur confiance en mettant le bulletin socialiste dans l'urne? pourquoi des militants ont également choisi de ne pas voter comme ils l'ont toujours fait? pourquoi nos élus pourtant méritants

Retour en image sur le conseil municipal du 23 10 2017

Le par

Trois interventions, parmi d’autres, de Gilles Lafon, président du groupe socialiste, au conseil municipal du 23 octobre dernier. 1. Le PS votera pour la prolongation du contrat d’un entraineur de rugby en contrat aidé, mais dénonce le retrait de l’État du financement des contrats aidés décidé par le gouvernement Macron, qui fait peser une charge supplémentaire sur les contribuables locaux ; Voir la vidéo 2. Le PS critique la baisse des subventions pour l’organisation de stages sportifs décidée par la municipalité. Ces stages ont non seulement pour vocation d’encourager la pratique sportive, mais aussi d’ouvrir les jeunes au monde et de faciliter ainsi leur socialisation : réduire les subventions municipales

Les derniers contenus multimédias